Discipline ancestrale traditionnel Chinoise, le Taï Chi Chuan est connue depuis longtemps comme étant l'Art du Mouvement. Il est né et fonctionne par Analogie, soit, par l'observation et la compréhension des Forces de la Nature. Celle-ci n'est autre que le milieu environnemental et Elémentaire (l'Eau, la Terre, le Feu et l'Air) au sein duquel l'Etre Humain évolu et qui aussi le constitue!

Je suis un Titre. Double-cliquez moi.

David, un ami, temple de Chenjiagou en Chine

Cette discipline fait partie des nombreux arts martiaux developpés en Chine depuis des  milliers d'années. Multiples sont les styles et les maîtres qui l'ont transmis. Il est donc difficile de remonter à son origine et même si les lignées existent, ce qui importe est ce legs ancestral qui se répand depuis peu en occident. Un essor à l'image des besoins de notre société actuelle...

Le Taï Chi Chuan:

à la fois gymnastique douce, relaxation en mouvement, yoga chinois, on peut souvent entendre ces termes pour définir le taï chi chuan. Ce qui est une tentative de fixer une image sur un Art qui, pour des esprits occidentaux, est trés difficile à appréhender.

Détente, douceur, relaxation et mouvement, le Taï Chi Chuan inclu ces valeurs constructives et celles-ci participent à révéler une grande efficacité dans les techniques de combat, car il ne faut pas écarter que cette art est avant tout un Art Martial. il puise sa force dans la compréhension des lois naturelles et universelles, dans l'étude du Tao. Le Tao est une philosophie Orientale millenaire. On le connait plus aujourd'hui grâce au symbole qui exprime les principes du Yin et du Yang en mouvement.

Fondement de la pensée chinoise, le tao représente le changement, l'impermanence, par la constante alternance des principes yin et yang. mais par là même il represente également tous les possibles, la Création. suivant ce principe il s'exprime dans la nature comme ceci: le principe negatif, le feminin, la terre, l'eau, la nuit, ce qui apaise, la mort, le froid, la lune etc. représente les valeurs Yin. le principe positif, le masculin, le ciel, le soleil, le jour,  le chaud, ce qui tonifie, etc. represente les valeurs yang.

.le pratiquant se familiarise au fil des années à ressentir à travers les mouvements  (séquence de Taï Chi Chuan) puis dans le contact avec partenaire (Tui Shou) ces forces Yin et Yang. il developpe egalement son aptitude à génerer une réponse spontanée. la philosophie de cette Art martial, amène peu à peu celui qui l'adopte, à un épanouissement personnel.

les mouvements s'exécutent sans interruption. les  principes d'ouverture et de fermeture, d'étirement et de torsion, de compréssion et relachement etc. que l'on retrouve dans la forme de Taï Chi Chuan permettent la bonne circulation du Chi (énergie) dans le corps. l'alternance des pas, substantiel (plein) et insubstantiel (vide) vient renforcer l'equilibre et l'ancrage dans le sol.

les mouvements peuvent être reliés ou pas, à la respiration naturelle, abdominale. Avec le temps et la pratique, le mental s'apaise et le Chi, de part la respiration ventrale, s'accumule dans la région ombilicale, aussi appelé "Dan Tien". le Dan Tien aprés avoir accumulé le Chi, le redistribue dans tous le corps à travers les 12 méridiens principaux et d'autres appelés "méridiens extraodinaires".  

 Le Taï Chi Chuan est un Art Martial, oui, à condition que l'on choississe de developper la dimension martial qui reste potentiel dans son expression et possible par maturation soit avec le temps.... car  l'exécution des gestes en lenteur on pour sens premier de ramener et canaliser l'attention et l'Intention, appelée "YI" qui au départ est faible (dispersion mental) et peu à peu grandit en intensité de Présence.

C'est celle-ci qui permet alors d'acquérir l'écoute nécessaire au developpement progressif des qualités inhérentes à la pratique. l'attention/Conscience nous redéfinit en notre Verticalité Ciel/Terre.

Cette Polarité permet alors un Jeu de souplesse, de coordination, de sens de l'équilibre et permet aussi de développer une respiration fluide et naturelle, tout cela n'étant en partie que la face visible, la forme. le fond étant les forces internes qui oeuvrent et s'harmonisent lors de l'enchainement par cette verticale redéfinit et qui reste de l'ordre du Senti propre au niveau de Connaissance du pratiquant.

 

 ... et pour cela, le travail de renforcement postural est inévitable! pour que le vécu, "le senti" des  mouvements internes...prennent appuies sur une structure de fond solide et connectée.