Les racines de l'Enseignement de l'association "8 Forces"

Maître DING DAHONG

    

    

 

Né le 22/09/1936, il commence son apprentissage du Taï Ji Quan de l'ecole Yang en 1955 auprés du maître Dai Yetao, disciple du petit fils de maître Yang Luchan (1799-1872), Yang Chengfu. Il continue en 1968 avec l'école Chen auprès du Maître Tian Xiuchen (1917-1984), disciple du célèbre Chen Fake (1887-1957), descendant direct de la Famille Chen. Il représente la 5° génération descendante de l'école Yang et la 11° génération de l'école Chen. Il fait partie de la grande lignée dite de Beijin (Pékin). Il est actuellement directeur de l'association d'état de Taï Ji Quan, de la province d'ANHUI.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maître JEAN-JACQUES GALINIER

    

    

 

Né le 22/09/1960, il commence la pratique en 1970 pendant 6 ans, puis reprend les arts martiaux en 1981 par le Taekwondo jusqu'au 2°Dan, qu'il interrompt en 1993. Il démarre sa formation en Taï Ji Quan style Yang en 1982 auprés de l'école du Maître Wang Yen Nien. Il rencontre son véritable "Maître à penser", qui révolutionne sa vie, William Arnaud, prénomé Wei Liang, en 1984. Il continue sa formation Taï Ji Quan en autodidacte, en poursuivant ses propres recherches. En 1991, formation en Da Cheng Quan, 1992, formation en Tang Soo Do. 1995, formation en Bagua Zhang avec l'école Qian Gua et su Dong Chen. Il commence l'apprentissage de l'école Chen en 1996 auprés d'Alain Claudine, Zhang Dongwu et Wang Xi'An. En 1997, il fonde l'éccole Tang Shou Tao (synthése martiale à base de Taï Ji, Bagua, Xingyi, boxes et luttes). Il crée au cours de ces années une formes Taï Ji épée, sabre et baton. Il écrit un livre en 2000 et réalise plusieurs vidéo en Taï Ji et Bagua. En 2004, il remporte 4 médailles d'or au tournoi internationnale  de Wu shu traditionnel de QingDao, en Taï Ji Quan style Yang, Taï Ji Epée, Taï Ji Sabre et Bagua Zhang. en 2006, il devient le disciple-héritier du Maïtre Ding dahong et par ce fait représente la 6°génération de l'école Yang et la 12° génération de l'école Chen. Maître Ding le fait reconnaître Maître renommé "Ming Shi" par l'état chinois.